Découvrez

Île de Sein, les incontournables

Au large de la mythique Pointe du Raz, à même le niveau de la mer, l’île de Sein résiste encore et toujours aux vents et marées venus de l’Atlantique. Comme une langue de terre au milieu de la mer, l’île a inspiré bien des artistes au fil du temps. Quelques jours ou le temps d’un après-midi, voici quelques immanquables à découvrir...

Le port de l'île de Sein

Labellisé depuis 2013 « port d’intérêt patrimonial », le port de Sein est un endroit plein de charme où flâner, entre les vieilles bâtisses et les bateaux. Du Quai des Paimpolais au Quai des Français libres, parcourez les rues du bourg, le long de la mer, et profitez des embruns…

Le souvenir de la Seconde Guerre Mondiale

Suite à l'appel du 18 juin 1940, une vingtaine de Sénans embarquent sur le "Corbeau des Mers", un caseyeur de 14 mètres et rejoignent le Général de Gaulle à Londres. C'est ce courage qui a valu à l'île de Sein toute entière d'être décorée du titre de Compagnon de la Libération à la fin de la Seconde Guerre Mondiale.

Aujourd'hui, vous pourrez admirer le monument dédié aux Forces Françaises Libres situé entre le bourg et le phare de Goulenez. Il a été inauguré par le Général de Gaulle lui-même en 1960. Un moment de commémoration s'y déroule chaque année, le 18 juin.

Monument aux Forces françaises libres sur l'île de Sein

Les phares

Du phare de la Vieille au phare Ar-Men, le passage très fréquenté du Raz de Sein possède de nombreux phares. La Vieille et Ar-Men, donc, mais également Tevennec ou An Namaouic… Les alentours de l’île sont bien gardés.

Sur terre, Men Brial (sur le port) et le phare de Goulenez complètent le dispositif en mer. Ce dernier, le seul qui se visite aujourd'hui, domine la chaussée de Sein depuis l'extrémité ouest de l'île. D'en haut (249 marches) vous mesurerez l'immensité de l'océan et apprécierez la géographie toute particulière de l'île.  Pour connaître les jours et horaires d'ouverture, contactez la mairie de l'île de Sein.

On "cause" devant l'église

Depuis l'époque néolithique, deux "causeurs" se tiennent bien droit dans le bourg de l'île de Sein... Classés monuments historiques depuis 1901, ces deux menhirs anthropomorphes semblent en effet discuter devant l'actuelle église de l'île. Faites marcher votre imagination pour voir apparaître leurs silhouettes !

L'église Saint-Guénolé toute proche est beaucoup plus récente car elle a été édifiée au début du XXe siècle par les Sénans, à la force des bras, comme l'indique la plaque commémorative à l'intérieur.

Chaque année, au mois de mai, un pardon célèbre Saint-Guénolé, dont la légende dit qu'il protégea l'île contre le Diable. Celui-ci, tombé dans le Raz de Sein, expliquerait l'origine des forts courants maritimes que l'on peut observer entre l'île et la Pointe du Raz...

Eglise de l'île de Sein

Larguez les amarres

Dans un milieu aussi marin, il est peu surprenant de retrouver un centre nautique de renom sur l’île de Sein. Si les activités sportives de l’île étaient essentiellement pédestres jusqu’à récemment, la création du centre nautique confirme que Sein est bien tourné vers la mer. En canoë-kayak ou en stand-up paddle, découvrez l’île comme vous ne l’avez encore jamais vue !

Ateliers et initiatives à découvrir...

Didier Marie Le Bihan : atelier café

Venez découvrir les tableaux figuratifs, en plus particulièrement les natures mortes, de cet artiste, installé sur l'île de Sein. Il allie technique ancienne (peinture flamande du 15e siècle) et moderne pour donner une luminosité toute particulière à ses toiles.

Vous pourrez également apprécier le travail de l'association RADOOO qui vous propose un travail reconnu par l'UNESCO sur le patrimoine de l'île mais aussi diverses activités à découvrir sur place.

Vous pourrez également découvrir les créations de Christelle Le Dortz, une céramiste installée sur l'île de Sein depuis 2011 et formée au tournage par la céramiste Nathalie Derouet (installée à Douarnenez). Son travail autour du grès et surtout de la porcelaine en haute cuisson se concentre autour de formes très épurées.

Où ? Au Lenn, en direction de l'ancienne corne de brume du Gueveur.

Brigitte Conan : atelier galerie

Cette artiste peintre s'inspire de la mer et en particulier des vagues. Elle cherche à saisir le moment où la vague vient s'écraser, se fracasser sur la terre, les rochers, les îlots... elle aime travailler sur ces chocs, ces confrontations...

Sa technique, la laque, permet de retranscrire l'arrivée des vagues sur les rochers... Cette laque rend les toiles brillantes comme de véritables miroirs.

Où ? Au 8 rue Estienne d'Orves, dans le bourg de l'île de Sein.

À voir, à faire
sur l'île de Sein

À ne pas manquer !

À offrir en cadeau !

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus ok